banniere copie

Je vois déjà poindre chez certaines, une petite lueur d’incrédulité.

Comment peut-elle imaginer faire 52 tests.
C’est vraiment la chaîne !

Oui, un peu, si l’on considère que faire l’amour 1 fois par semaine c’est de trop !

Tester un sextoy ne veut pas dire que dès réception, je passe à la casserole, je vous rassure.

J’ai mis suffisamment de délai pour avoir déjà un stock à la maison et procéder aux tests préliminaires en toute tranquillité. Donc pas besoin de faire cargaison de gingembre pour avoir envie de les tester.

Je ne suis pas testeuse professionnelle comme vous pourrez le voir sur d’autres blogs.

J’envisage davantage d’intégrer le jouet à ma sexualité.

Pour moi, la masturbation n’est pas synonyme obligatoirement de plaisir solitaire !

Il vient avant tout agrémenter mes préliminaires.

J’ai 40 ans et je ne peux pas dire que je suis novice dans ce domaine et même si de très beaux objets, petits bijoux de technologie pointent leur nez tous les 4 matins, les grandes lignes restent les mêmes.

En général voilà comment je procède pour tester un masseur, un dildo, un œuf, un vibro, un spécial point G ou A, ou des boules de geisha.

J’ai sélectionné un certain nombre de marques pour la qualité de leurs produits.
exemple : Une marque comme FUNFACTORY qui a un bureau d’étude et technologie et  a su évoluer avec les mentalités apporte une vraie réponse performance.Vous verrez les produits de chez OVO, LOVE to LOVE, LELO, ZINI, NJOY pour les marques principales

Il me semble d’ores et déjà, peu probable de me voir tester des jouets qui sont la réplique d’un pénis ou d’un vagin de star de X!!

Donc pour en revenir au process.

J’appelle un partenaire en fonction :

>  idée du plaisir à traiter
> ou besoin de réponse pour une abonnée sur annah.fr

et je procède au test.

J’étudie le dossier de presse, sa notice, je m’amuse avec toutes les petites lumières quand j’arrive à le mettre en marche!!

Sur plusieurs semaines à raison d’au moins 1 fois par semaine, je m’amuse avec

  • 1 fois, en solitaire
  • En couple, c’est moi qui le tiens
  • En couple, c’est mon mari qui joue avec
  • J’écris mon papier et je refais un dernier essai seule pour m’assurer de l’exactitude.
  • Ensuite, j’envoie par courtoisie soit à la maison mère, à mon interlocuteur international, ou au revendeur (en fonction de celui qui a bien voulu me fournir le produit)
  • Je n’attends ni correction, ni consentement. La seule chose c’est qu’ils peuvent me demander, « ne pas le publier » si jamais ils ont été fâchés par une critique à l’encontre de leur produit, mais je me réserve un droit de véto

Mon but n’est pas d’affirmer qu’une marque est meilleure qu’une autre ou bien que tel produit vaut 5 sur 10.

L’idée de base est de vous fournir un tableau à la fin de l’année pour vous aider à faire un choix soit en fonction de votre anatomie, de votre vie sexuelle, de vos besoins après quoi ce sera à vous de passer à l’étape d’achat en connaissance de cause.

Ce sont de grandes lignes qui vont être brossées et qui détermineront

  • si le produit atteint son but
    Orgasme : anal vaginal clitoridien point G point A femme fontaine)Rapidité d’exécution
    Qualité
    Niveau sonore,
    Conservation,
    Nettoyage facile
  • s’ il est plus destiné aux femmes à la sensibilité vaginale ou clitoridienne.

Maintenant, je suis différente de vous et mon plaisir peut ne pas correspondre à votre sensibilité.

Je peux de mon côté ne pas réussir à atteindre l’orgasme si le scénario mis en place est boiteux ou si  ma libido reste en berne. C’est pourquoi en dehors des 4 tests préparatoires, je me réserve le droit de revenir dessus régulièrement afin de savoir si je change d’avis et si de nouvelles sensations apparaissent.

A cela peuvent aussi se rajouter vos commentaires élogieux ou pas, pour aider les autres lectrices.

J’espère que c’est plus clair !

A bientôt
Annah

 Vous avez appréciez cet article ? indiquez moi juste votre prénom et votre email et je vous envoie gratuitement mon dernier ebook

banniere copie