banniere copie

Pour évincer l’homme !!! Balivernes!

Pour qu’il surpasse la maladresse  de votre partenaire ! Vraiment!

Pour être sûr d’atteindre son but sans détour! Plus efficace !

Non, il ne faut pas voir un toy comme un substitut.

Il faut comme son nom l’indique le voir comme un jouet dans un jeu.

Il faut l’inviter dans vos joutes érotiques

Les jouets intimes vous initient, vous accompagnent c’est une prise de conscience d’un possible, une autre sexualité.

Seul, il vous révèle, vous amuse, vous transcende.
En couple, c’est une complicité, un apparat pour des préliminaires.

Il faut le manier avec délicatesse. L’inviter dans un scénario. Le brandir pour attiser les convoitises. Allumer l’étincelle de la jalousie, qui dans le fond n’en est pas. C’est juste un jeu.

Conjuguer, Je, tu, nous le manipulons ensemble pour notre plaisir.

C’est un accessoire tout comme une bougie, des pinces à tétons, une cravache, une tenue sexy, un déguisement, il vient, enjouer une scène.

Il faut l’apprivoiser, sans précipitation…,

Vous caresser…..lentement.

Vous,  messieurs tout comme avec vos doigts, il faudra apprendre à le manier, pour mener à bien votre mission, accompagner votre dulcinée au plaisir. Il n’est qu’une extension de votre savoir-faire.

Ce n’est pas un concurrent! Il ne faut pas croire les frustrées, les féministes qui scandent qu’elles n’ont pas besoin d’hommes.

L’amour est tellement meilleur à deux.

Je parle pour les héteros effectivement, car contrairement aux couples lesbiens et homos, vous restez les seuls à croire qu’un sex toy porte atteinte à votre virilité.

Apprenez à vous en servir !

Pour la petite histoire.

J’étais anorgasmique. Eh oui ! C’est pourquoi je peux l’affirmer, quelques soit votre point de départ, la jouissance est à porter de vos doigts, ceux de votre partenaire, mais aussi d’un bon dildo !

  1. Je me suis soignée avec un finger
  2. Je me suis réconciliée avec mon sexe quand un toy a réussi, là où mes doigts laissaient mon corps muet.
  3. Je me suis amusée, davantage encore depuis que je cherche pour vous les pépites du plaisir.
  4. J’ai pris conscience de mon potentiel. Je mouille, je m’ouvre,  j’aime, je cri, jusqu’aux spasmes libérateurs, salvateurs.
  5. Le point G s’est révélé
  6. J’ai goûté au plaisir de la fontaine, la source a jailli.
  7. J’entretiens mon antre. J’ai trouvé un ami à Kegel.
  8. J’ai osé vivre cette sexualité
  9. J’ai accepté de m’épanouir
  10. Aujourd’hui, je ne saurai faire autrement et faire sans .

A bon entendeur, n’ayez plus peur.

Annah

 Vous avez appréciez cet article ? indiquez moi juste votre prénom et votre email et je vous envoie gratuitement mon dernier ebook

banniere copie