banniere copie

J’inaugure une nouvelle rubrique dans le menu du blog sur le plaisir féminin. 

Le PLAISIR.

1ère question

Que vais-je bien pouvoir vous mettre dans sous cet intitulé ?

C’est d’abord une réponse à trouver sur la notion de plaisir.

  • Qu’est-ce que me ferait plaisir ?
  • Est-il possible de se faire plaisir sans se culpabiliser ?
  • Comment puis-je me faire plaisir si je n’ai pas d’argent ?
  • La notion de plaisir est-elle intimement liée à l’argent ?
  • Qu’avez-vous envie de voir de mes plaisirs ?

Ici, il n’est pas question de poser une boutique ou d’attendre les soldes pour accéder au plaisir.

Mais bien de vous donner des pistes pour apprendre à se faire plaisir.

Pour moi, prendre du plaisir est une vision de la vie.

C’est se dire que le verre est à moitié plein et que le vin que je sirote est délicieux.

Un peu comme une prise de conscience. On se réveille  après une bonne sieste, pour s’apercevoir que l’on voit,  ce que l’on regarde, depuis toujours.

Comme si tout avait plus de saveur.

Donner du corps à ce que l’on confectionne avec défauts. :)

Aujourd’hui, j’ai fait un gâteau, mais allez savoir pourquoi il n’a pas la tête habituelle !
Il est plat et penche. Je le jette ? Je râle, plus assez de temps pour en refaire un autre. Tant pis !

Et si à la place, je le gardais ! évidemment je ne vais pas le présenter dans un plat ou de toute façon, il fera la tête. Je vais en faire des mignardises pour le café. Je prends l’emporte-pièce et c’est un cœur un petit bonhomme, une étoile etc.  Au pire, si vous ne les trouvez pas, un couteau suffit. C’est une myriade de petits cubes chocolatés présentée dans plusieurs petites assiettes.

A vous de varier les plaisirs . Moi, je saupoudre d’un peu de bouboules comme disent mes enfants, mini chamallow, pépites de chocolats  ou vermicelles .

Ce, qui paraissait foutu et entamerait notre bonne humeur,  va apporter une touche de gaieté au dessert et tout le monde sera content de picorer.

Ma vision de la vie se résume à peu de chose prête à cela.

Désolée, je n’ai pu empêcher le côté gourmande de ressortir !

Pourquoi affronter l’inévitable. J’essaie d’embrasser ce qui me fait peur et chaque jour de trouver une chose pour me réjouir.

Un baiser, une parole de mes enfants, la couleur du ciel, l’étincelle dans les yeux de mon mari, un bon livre, un commentaire.

Mon plaisir commence par une tasse d’un bon thé au réveil préparé par votre mari et le soir l’odeur d’une bougie pour me porter dans les bras de morphée.

Je prends le temps de voir et  d’apprécier ces petites choses insignifiantes.

Quand on a pris cette habitude, on s’aperçoit que la vie est faite de plaisir.

Maintenant que je vous ai mis l’eau à la bouche, vous prendrez bien une petite bouché de ce délicieux gâteau. :)

gateau chocolat

Ensuite, il faudra travailler sur la culpabilité.

Le monde ne sait pas fait en un jour alors je vous dis  à bientôt.

Si vous avez des idées sur ce que réprésente le plaisir postez un commentaire.

Annah

 Vous avez appréciez cet article ? indiquez moi juste votre prénom et votre email et je vous envoie gratuitement mon dernier ebook

banniere copie