banniere copie

Ces quelques semaines d’immobilisations ont dû, contrarier ma libido !

Je signe mon retour avec grâce ! C’est avec délice que je me laisse glisser vers la question des lubrifiants !!

Pourquoi faire appel à du lubrifiant ?

Quel lubrifiant choisir ?

Surtout quand on sait que la mécanique de notre corps produite par les sécrétions vaginales des glandes de Bartholin, nous perment d’être suffisamment humides au moment de l’intrusion de l’objet de nos délices. (pénis, doigts, masseur)

Cette mécanique bien huilée, nous permet à volonté de nous astiquer le bouton rosé même si certaines plus pressées s’aident d’un peu de salive !

Celle– ci, en plus de la cyprine,  vient augmenter notre capacité à créer un environnement propice à un bon rapport, exit le côté glamour de la chose !! Il n’est pas rare que dans le meilleur des cas, sans pathologie, avoir un rapport qui dure plus de 10 min occasionne une gêne, un assèchement trop rapide, un frottement désagréable.

Afin d’éviter de couper court au coït et de demander à monsieur de passer à la vitesse supérieure, je vous recommanderai de faire appel à un substitut, un gel intime de synthèse.

Il n’y a vraiment pas de mal à cela.
Aucune gêne à avoir !

Vous n’êtes pas frigide, anormale ou insensible aux charmes de votre homme ! Parfois c’est seulement passager, une baisse d’œstrogènes due au stress, une fatigue passagère ou des gels douche trop fort voir aussi après des règles abondantes !!

Ce peut être lié avec un temps fort de votre vie, une grossesse, la ménopause, un décès, un déménagement, une maladie sans être grave, tout cela peut altérer votre lubrification naturelle.

Et puis, il ne faut pas oublier de compter avec notre confort, tout simplement. Nul besoin de toujours chercher un justificatif à l’emploi d’un lubrifiant  pour avoir un rapport agréable et pour faire durer le plaisir.

Vive les plaisirs de la glisse !

C’est  le petit plus, l’incontournable dans la sexualité.

Dans ce domaine nous ne serons pas en reste.

On surf sur les dernières tendances :

Exemple avec les lubrifiants chauffants ou rafraichissants, ou avec des parfums qui ne manqueronts pas de vous dégouter à jamais des classiques en confiserie.

On bénéficie d’une démocratisation dans le domaine. Les fabricants de jouets intimes ce sont creusés la cervelle pour vous proposer  des produits dans l’ensemble de bonne qualité adaptés à différentes utilisations

Dites-moi comment vous faites l’amour, je vous dirai quel lubrifiant prendre.

Tous les lubrifiants ne se valent pas, en plus d’avoir des composants chimiques différents.

la plupart des lubrifiants possèdent un pH adapté aux parois vaginales hors période ovulatoire

Voici les 5 catégories de lubrifiants

  • 1- Les lubrifiants à base d’eau :

Je commence par celui-ci, car à mon avis à bien des égards c’est le lubrifiant le plus pratique.

A consommer pour un plaisir solitaire, pour faire durer les préliminaires, et augmenter le plaisir, rajouter des sensations avec monsieur + masseur hmmm

  • Compatible avec le préservatif
  • Compatible avec les sextoys
  • Compatible avec votre parure de lit. C’est la ménagère qui parle. Fini les auréoles de gras qui ne partent pas au lavage. A quoi me sers mon super détachant !!
  • Le moins agressif pour votre flore vaginale (PH neutre)

Seul bémol
finit les galipettes dans le bain, il ne sera d’aucune utilité s’il se dissout dans l’eau.

J’ai fait plusieurs tests voici ceux que j’ai retenu :

simply slick lubrifiant

simply slick lubrifiant

  • Simply slick
    produit canadien distribué en France chez Amazon
  • Je me suis attardée sur ce produit après sa campagne choc qui avait fait le buzz sur le net
  • car il est très innovant dans sa composition et sa texture. La marque a fait beaucoup d’efforts sur l’hygiène de notre flore vaginale.
    L’avantage de ce Lubrifiant qui ressemble plus à une lotion qu’à un gel, a la texture du régilait collante au premier abord et après on sent comme un film.Il est sans odeur et parfum, cliniquement prouvé pour respecter notre flore vaginale. Inhibe la croissance de levures ou micro-organismes.
    Il faudra bien secouer le flacon avant usage et renouveler souvent l’application.
    > c’est un produit novateur qui reste semble t-il un peu cher par rapport à d’autres lubrifiants de même contenance.
    > voici le lien vers le site
  • Le Mixgliss version bio (existe en version homme -ou femme)

pour les jeux anaux

  • Aneros session
  • En BIO, Joydivision Bioglide
  • 2- Les lubrifiants à base de silicone

Beaucoup plus efficaces en termes de lubrification avec 3 fois moins de quantité !
Vous pouvez pousser la lubrification vers le massage ou vice et versa. Il est efficace dans les 2 cas.

Ils sont adaptés à la pénétration vaginale et anale

  • Super glissant
  • Longue tenue
  • Résistant à l’eau, mais aussi au lavage. (Attention à votre linge)
  • Certains sont compatibles avec le silicone et le latex. Vérifiez bien avant utilisation

Bémol

Pas compatible avec les sextoys en silicone

Plus irritant pour la flore vaginale. J’en ai toutefois trouvé 2 qui me conviennent :

  • PJURE Woman  body glide
  • et EROS Woman

En général, ils sont plus chers que les lubrifiants à base d’eau

Pour les jeux anaux

Vous le savez déjà, mais votre anus ne lubrifie pas naturellement et vu l’étroitesse de votre œillet, il est fortement recommandé d’utiliser un lubrifiant !

Les lubrifiants à base de silicone sont en général plus glissants et donc plus favorables à l’intrusion de cette zone. Ils sont en plus pour certains associés à des agents relaxants et apaisants.

J’ai retenu la marque COBECO anal relax. Il existe aussi une version féminine. Il a une agréable odeur mentholée et il donne une  impression de fraicheur à l’application.

  • 3- Les lubrifiants à base d’huile

Je vous le nomme pour info et à défaut d’avoir un lubrifiant pour couple à base d’eau ou à base de silicone ou pour les célibataires, car il est plus recommandé dans le cadre d’aide à la masturbation de popolle

Il a beaucoup plus de contre-indication que de points positifs

Il est  incompatible avec

  • Les préservatifs, risque de rupture
  • Les toys
  • Le vagin pour cause d’aggravation d’infections et développement de bactérie
  • 4- La vaseline

Je pense que dans tous les foyers, il y a un tube.

Effet de mode, avant l’arrivée de tous ces nouveaux lubrifiants, les couples avaient coutume de l’utiliser.

Ce dérivé de pétrole à tendance à irriter le vagin et à favoriser les mycoses.

Encore employé pour son corps gras en sodomie, il serait souhaitable de lui préférer des lubrifiants à base de silicone.

A proscrire aussi avec l’utilisation de préservatif, car il le rend poreux avec fort risque de déchirure.

  • 5 – Les lubrifiants dits naturels ou organique sans paraben et sans conservateur.

Les seuls à avoir le même PH que celui du sperme il est dit qu’ils favorisent la fertilité  au lieu de tuer les têtards dès l’entrée, pourtant ce ne sont pas des contraceptifs !

À base d’Aloes Véra d’huile de lin, d’huile de carthame et d’agents hydratants à bas de légumes

Ceux là, je ne les ai pas testés
inconnue en FRANCE : Aloe Cadabra, Blossom Organics, Good Clean Love, Hathor, Yes baby

Bémol
>
Ils sont chers
>
Difficile à se procurer
>
Et ils n’évitent en rien les irritations vaginales

Certains vont jusqu’à suggérer des lubrifiants faits maison à base d’huile de condiments (Huile d’olive -Huile de pépins de raisin – Huile de lin) qu’à cela tiens ! Si pour eux, c’est la même sauce.

  • Pour ma part je m’abstiendrais d’assaisonner mon vagin avec!
    Je peux le concevoir pour une fabrication maison d’huile de massage (exemple mélangez de l’huile de pépin de raisin avec quelques gouttes d’huile d’amande douce et une goutte d’huile essentielle non astringente pour le corps)

J’espère que ces précisions auront éclairé votre lenterne.

Une grande partie de ces lubrifiant sont disponibles chez mon partenaire

NEOPLAISIR

à très bientôt

Annah

 Vous avez appréciez cet article ? indiquez moi juste votre prénom et votre email et je vous envoie gratuitement mon dernier ebook

banniere copie