banniere copie

Bonjour à toutes et à tous, puisque vous êtes quelques hommes à me suivre alors aucune raison de ne pas vous saluer.

Je sais c’est le pont ! Certains sont peut-être déjà partis se prélasser en bord de mer, pour moi, c’est comme la grâce mat’, ça fait longtemps que je pratique plus.

Je vous avais promis un test par semaine, ce serait dommage de ne pas si tenir sous peu que je gagne un orgasme, se serait bête de m’en priver.

Dans ma quête du plaisir, aujourd’hui, je me suis intéressée à

l’AMORINO de chez FUNFACTORY

AMORINO

AMORINO

Concours de circonstances, 2 produits de la même marque en quinze jours, mais rassurez-vous, absolument pas le même usage. Afin un peu, si, il se met quand même, au même endroit !

La semaine dernière, je vous ai parlé du DELIGHT et j’avoue après plusieurs essais, être encore sous le charme, MUSHU reste mon favori toute catégorie. hmmm

Ceci dit, cette semaine, c’est mon cerveau qui s’est prélassé, embrumé avec les multiples orgasmes du DELIGHT. Pour le test AMARINO,  il est resté aux abonnés absents. Allez savoir pourquoi ! Il est super ce vibro !

  • Le mien est rose fuchsia, super girly et la touche, too much, la flèche avec le cœur sur le côté.
  • Il a un beau design et une forme ergonomique.
  • Des fonctions faciles à atteindre dans l’action,  6 vibrations et 6 variations pour grimper dans l’échelle du plaisir.
  • Sa matière en peau de pêche, son toucher velours,  est un appel à se frotter dessus ou avec, enfin c’est vous qui voyez !

Je n’avais aucune envie de laisser, au placard, mon nouvel ami hidalgo, mon AMORINO. Même si pour les biens pensants, culpabilisants, faire usage d’un sextoy, c’est la misère sexuelle. Pour moi, c’est tout le contraire !

J’avais envie de goûter à cette innovation, un vibromasseur qui vous offre une triple stimulation. Tu as dit TRIPLE !! Alors vu sa forme, si je compte mon clitoris + mon vagin, il n’a pas de 3e bras qui viendrait se mettre en simultané dans l’anus, j’en suis toujours à 2 !!

AMORINO décor

AMORINO décor

COMMENT CE VIBROMASSEUR AMORINO POURRAIT M’APPORTER TANT DE PLAISIR?

Grâce à l’ingéniosité de ses concepteurs. Ils ont rajouté un élastique. Il se positionne en haut du bras et autour de la butée spéciale clito.

Donc, je recompte : mon vagin + mon clitoris + mes grandes lèvres, le compte est bon, 3 zones érogènes stimulées.

L’élastique :

Amorino + élastique

Amorino + élastique

La bande jaune : c’est un dilemme pour moi. J’avoue que c’est un peu pour ça que j’avais hâte de l’essayer. Elle m’intriguait. Je me demandais bien à quoi elle pouvait servir. > Je n’ai pas un sexe distendu ou des lèvres importantes à moins d’être mal foutue !! Elle ne m’apporte rien.

Elle vibre au dessus, elle effleure à peine mon sexe quand je me masturbe en extérieur. J’avoue que c’est une déception. J’ai essayé plusieurs fois tête en haut ou en bas sans succès ! J’ai même essayé de faire un huit en me disant que ça n’était pas assez tendu ! Rien à faire. J’ai pris la décision de la laisser de côté, car avec ma pratique, elle m’encombrait plus qu’autre chose. La butée :

L’AMORINO

butée AMORINO

butée AMORINO

L’amorino donne de belles sensations clitoridiennes la butée remplie sa fonction. 2 options : interne ou externe Attention, tout est affaire de goût !

Certaines préférons la butée, car plus rapide pour avoir un orgasme clitoridien

Pour ma part,  je n’aime pas trop qu’on soit invasive avec mon berlingot. J’ai trouvé que la butée en forme de flèche, assez pointue, me titillait trop et j’avais du mal à laisser monter le plaisir.

J’ai préféré m’amuser avec l’embout plus rond et plus large. Les caresses sont plus amples. C’est aussi la raison pour laquelle, je préfère les « rabbit ». Les oreilles caressent les côtés. Elles viennent le tapoter.

D’où l’importance de se connaître quand on choisit un sextoy, bien que remplissant la même fonction, ils agissent différemment.

mise en route AMORINO

mise en route AMORINO

J’ai trouvé aussi très amusant parmi les 6 variations, une fonction « marteau-piqueur » !

Je me suis bien  amusée à combiner une pénétration vaginale en variation intense et continue + la butée qui titillait mon mont de vénus. Puis, je suis ressortie et je me suis caressée le clitoris avec la tête du bras en mode marteau-piqueur tout en continuant à décrire de petits cercles.

  • Cet essai-là fut un moment très agréable. Pas d’orgasme avec mon bel hidalgo, il m’aura fallu combiner un autre plaisir pour chuter. J’ai fait appel à mon macho maison :) c’était de ma faute, ma tête a eu du mal ce jour-là à déconnecter.
  • Les fois précédentes, seule, je n’avais eu aucun souci ! Je peux conclure que c’est un BON petit vibromasseur clitoridien sans discuter

Ces vibrations et pulsations sont à la fois douces et intenses

BEMOL :

Les essais réalisés avec l’AMORINO placé dans le vagin.

Attention, à ce stade avant toute pénétration ; anale ou vaginale, retirez l’élastique. Ce ne serait pas méchant à aller chercher, mais vaut mieux prendre ses précautions sur le manuel ce n’est pas très explicite, en plus c’est écrit tout petit !

Je l’ai trouvé TROP JUSTE pour atteindre l’orgasme vaginal, à moins peut-être d’avoir plus de temps !!

Je ne dis pas qu’une jeune femme, très sensible, qui n’a pas eu d’enfant, ne pourrait pas atteindre l’orgasme vaginal, mais, moi, j’ai fait chou blanc ! J’ai trouvé les vibrations trop justes.

Présenté comme stimulateur de point G, c’est une grosse erreur. La perception des vibrations vaginales sont certes, très, très, agréables, mais pour l’angle, loin d’atteindre son but.

Vous allez me dire, elle est encore sur son petit nuage. Non pas du tout pour avoir d’autres vibromasseurs « spécial point G », celui si est très loin de me satisfaire. Et ses 8 cm de bras sont loin d’aller toucher mon point A situé au fond du vagin.

C’est un bon vibromasseur et je trouve que la marque fait une erreur marketing à vouloir en faire trop, à lui trouver trop d’options. On s’attend à plus de performances alors que si, il était présenté comme vibromasseur, on serait peut-être moins exigeante, ce n’est que mon avis !

J’aurais pu enfoncer le clou surtout quand on me parle de vibromasseur de poche.

Sous-entendu, discret, petit, facile à dissimiler dans ma poche !

Dans la poche du pantalon d’un homme peut-être, mais dans celle d’une femme, je ne crois pas.

Dans mon sac à main d’été, plus petit, il n’est absolument pas envisageable, car pour moi, il est quand même de bonne taille 17.5 cm ce n’est pas si facile à cacher.

Cette question n’altère en rien ses fonctions donc je laisse le soin à chacun de choisir son mode de transport !

> Je me réserve le test en option anale pour plus tard sur le blog annah.fr, si je ne me trompe pas, très peu parmi vous sont adeptes de la sodomie alors avec des sextoys,  je ne crois pas que ce soit votre priorité.

Toutefois, comme il l’a en option, je vous dirais ce que j’en pense et comme il est présenté en version stimulation point P (prostate) je demanderai son avis à mon mari :).

A faire à suivre, il ne nous a pas encore tout dévoilé. J’espère qu’il se montrera à la hauteur.

Recharge et nettoyage

Les dernières versions de chez FUNFACTORY sont équipées du chargeur « clickn’charge »très pratique, plus de piles et l’embout adaptable sur un port USB idéal !

Nettoyage simple sous l’eau chaude et savon antibactérien.

> Je lui mettrais un petit +, car contrairement au DELIGHT, il est WATERPROOF donc très bien pour une utilisation dans un bain chaud et relaxant.

A bientôt

Annah

 Vous avez appréciez cet article ? indiquez moi juste votre prénom et votre email et je vous envoie gratuitement mon dernier ebook

banniere copie